Princess academy

Pour voir le film Bollywood de l’article précédent, on a dû aller au centre commercial. Un immonde conso-complexe climatisé où tout est cher, brillant et à la mode. Le rez-de-chaussée tout entier était occupé par un gros faux-château en contre-plaqué dans lequel trois Blanches attifées comme Raiponce, Ariel et Cendrillon posaient en photo à côté de petites filles elle même déguisées en princesses. Comme elles se faisaient les petites filles une par une, et qu’il y en avait une cinquantaine, je me suis d’abord dit : « Elles en ont pour des heures, les pauvres. » Après quoi je me suis demandé : « Mais où ils sont allés chercher trois actrices blanches ? », aussitôt suivi de : « Et elle est où, Jasmine ? »

Ben oui, la seule princesse Marron de Disney. Ils auraient pas eu de mal à trouver une actrice. Et puis ça doit être celle avec qui les enfants Indiens s’identifient le plus, non ? D’abord j’ai pensé que Jasmine était peut-être trop Musulmane. Mais c’est des conneries. Y a plein de musulmans à Kochi, et de Chrétiens. C’est la fête de la diversité culturelle. Alors quoi ?

Ben c’est tout bête. Racisme. Les petites filles ne veulent pas être prisent en photo à côté d’une princesse Marron. Les princesses Blanche sont vachement plus cool. D’ailleurs regardez l’affiche d’annonce de l’évènement.

image

La petite fille est beaucoup trop blanche. Les Malabars sont très basanés. Mais on ne peut pas faire une affiche avec une petite fille bronzée dessus. Personne ne viendra.

Autre détail amusant : pour entrer dans le tirage au sort pour faire partie des cinquante heureuse gagnantes, il faut dépenser 5000 roupies dans le centre commercial.

Posted from here.

Laisser un commentaire