Vivre sur un voilier

Femme en bikini qui boit une bière sur le pont d'un voilier.

Canot, boulot, dodo

Les jours de semaine, tu te lève à cinq heures du mat. Tu commence le travail à huit, comme dans tous les bureaux, mais ton copain, Ben, est employé au chantier naval, où ils sont plus matinaux. Et tu aimes bien qu’ils prennent le petit-dèj avec lui. Tu te traines hors du lit quand tu entends le moulin à café tourner. Ben est déjà tout frais, tout pimpant, mais tu n’es vraiment pas une fille du matin. Tu t’envoie une giclée d’eau fraiche au visage en cachette. Ça fait un moment qu’il ne pleut pas et vous êtes censés y aller molo sur le réservoir d’eau potable. Par contre, l’avantage quand il ne pleut pas, c’est que les panneaux solaires donnent à fond et on est à bloc niveau batterie. En ces jours de sécheresse, tu pourrais même te permettre d’utiliser un sèche-cheveux s’il y en avait un à bord.

C’est l’aube dehors. La mangrove s’éveille, tout en gazouillis. L’eau calme de l’embouchure de la rivière reflète les nuages jaunis par la lumière du matin. Inara, votre voilier, est statique comme si elle était posée sur le fond. Une traction presque imperceptible sur la chaine de l’ancre te ramènes à la réalité. C’est marée haute. Vous allez pouvoir trainer un peu et prendre le raccourci pour aller à la voiture.
Continuer la lecture de « Vivre sur un voilier »

Posted from Manly, Queensland, Australia.