Le cout de la cybernétique

Ça fait un petit moment qu’on ne s’est pas vus. Problèmes cybernétique : J’ai cassé la moitié de l’écran de ma tablette en Australie. Vous étiez peut-être pas au courant, mais mon seul ordinateur est une tablette sept pouces Nexus 7.

Avec la moitié de l’écran utilisable, mon flux de travail a été passablement ralenti. Quand j’ai explosé le reste de l’écran au Brésil, j’ai laissé tomber.

Oui, on a un ordi portable au fond du sac à dos. Mais ça se prête mal à mon style de travail. La plupart de mon temps d’écriture se passe dans le bus, dans un parc… par petits jets qui ne justifient pas de sortir et démarrer un laptop. Et les deux heures de batteries ne me mèneraient pas loin de toute façon.

J’ai donc vécu comme un pédo normal pendant un mois entier, me réservant des « temps de travail » ça et là où je branchais le laptop et je ne faisais rien d’autre qu’écrire ou produire mes bouquins (ça je ne pouvais pas arrêter quand même). Me retrouvant soudain limité à la somme de connaissances contenue dans mon cerveau biologique, sans possibilité de vérifier sa véracité. Me perdant comme un moldu sans assistance GPS… Je n’en ai pas trop souffert. Je n’en ai pas non plus redécouvert mon humanité. Un bonhomme sans son ordinateur est pas tellement différent d’un bonhomme augmenté. L’un se plante de chemin et propage des rumeurs sans cesse, l’autre est toujours en panique d’une prise de courant… des broutilles.

Arrivés au Mexique, chez les parents de ma partenaire, on repasse temporairement à un mode sédentaire qui rend le portable utile à nouveau. Donc, me revoilà. En plus de ça, je me suis acheté un nouvel ordi de poche. Un petit ordiphone qui tourne sous Firefox OS et qui m’a couté 45 €. Me voilà de nouveau en possession de tous mes moyens.

45 € ! Neuf ! Je ne sais pas si vous vous rendez compte. Pour vous donner un peu de perspective, un iPhone neuf coute entre 10 et 17 fois plus cher. Même le Nexus 4 de ma partenaire, reconnu comme une merveille du rapport qualité-prix, coûte cinq fois plus !

Et il fait quoi ? Ben la même chose que la tablette, en plus lentement et avec un plus petit écran. Comme le système Firefox OS est tout neuf, les applications sont peu nombreuses et un peu brut-de-décoffrage, mais je peux lire des e-livres, lires mes news (RSS), correspondre par email et messages instantanés, écrire mes blogs, écrire mes livres (!! L’éditeur de texte gallère un peu avec mes fichiers énormes, mais il suffit de scinder le livre en un fichier par chapitre, comme il est reccomandé de le faire, et voilà.), retrouver mon chemin à coup de GPS et de cartes, écouter du métal à fond pour noyer la pop de merde qu’ils passent dans tous les lieux publics, montrer à un con qu’il est con en lui mettant wikipedia sous le nez (ne marche pas en France où la populace est convaincue que Wikipedia n’est qu’un tissus de mensonges), convertir des prix en roupettes dans une monnaie que je comprends et traduire l’étranger en une langue normale. Et tout plein d’autres choses qui séparent le cyborg du simple mortel.

Pour 45 €.

Le cout de la cybernétique est devenu bien symbolique.

Posted from Merida, Yucatan, Mexico.

Laisser un commentaire