Comment faire du vélo avec un bébé

À notre retour du tour du monde, Petit Bibi avait un an. On s’est aussitôt intéressé aux différentes options pour se balader en vélo avec un bébé. Le résultat de mes recherches est qu’il y a beaucoup, mais alors, beaucoup d’options ! Et elles sont toutes relativement cools. Je vais donc me faire un plaisir de vous mâcher le boulot en vous révélant mes résultats.

La solution de base

Cranky à vélo avec Petit Bibi en Uruguay
Simple et élégant

Si vous utilisez une écharpe ou un porte-bébé de type Babybjorn, Ergobaby, ou comme nous Manduca, vous pouvez tout simplement monter à vélo avec Bébé sur votre dos. Si le vélo permet de se tenir bien droit, vous pourrez aussi le mettre devant, histoire qu’il profite de la vue.

C’est pas le top pour les longues distances. Vous allez chauffer plus vite, le poids additionnel va vous peser aussi. Mais c’est pratique quand on n’a pas de matos spécial pour vélo, et qu’on ne va pas loin.

Si vous utilisez le vélo au quotidien, c’est pas mal de trouver une solution plus confortable.

Le siège-enfant pour vélo

Avantages de mettre le siège enfant à l’avant du vélo

  • Les sièges avant coûtent moins cher.
  • Ils sont plus légers aussi.
  • Le petit à la vue sur le paysage au lieu de votre derrière.
  • Vous pouvez avoir une conversation avec.
  • Ça ne vous empêche pas de porter un sac à dos où de mettre quelque chose sur le porte-bagage.
  • C’est plus facile de le mettre dessus.
  • Ça ne déséquilibre pas le vélo.

Avantages de mettre le siège enfant à l’arrière du vélo

  • Pas besoin de pédaler les jambes écartées. (Le siège avant interfère un peu avec vos genoux.)
  • Le petit peut dormir plus facilement (repose-tête).
  • Ça marche jusqu’à six ans (trois ans pour le siège avant).
  • Ça s’adapte à quasiment tous les vélos. Certains vélos ne peuvent pas recevoir de siège avant. Notamment les VTT récents avec une grosse suspension.

Voilà. Pour moi, y a pas photo, les sièges avant sont largement mieux. Mais les sièges arrière sont plus populaires pour des raisons que je ne m’explique pas.

Le siège avant que j’utilise est une marque allemande que je ne vous conseillerais que si Décathlon n’en faisait pas. Or, Décathlon en a un!

Le siège enfant 2.0

Ça fait moderne, mais en fait, je parle d’un truc éminemment ancien. C’est un peu hors sujet parce que ça ne marche pas avec les bébés, mais plutôt dès trois ans. Cependant, c’est la mise à jour idéale pour le siège avant quand bébé est devenu trop grand :

selle pour enfant à fixer sur le cadre
La grande classe communiste

Les Allemands appellent ça du RDA-style et ça ne se trouve qu’outre Rhin. Heureusement qu’on a le traité de Maastricht. Cliquez sur l’image si vous trouvez ça cool et que vous avez un petit de trois à six ans. Ça s’adapte aussi aux cadres « dame ».

C’est très pratique parce que c’est fixé au vélo, donc impossible de se le faire voler, ça ne gêne pas du tout quand bébé n’est pas là et ça rajoute peu de poids.

La remorque

remorque vélo pour enfant
Starring Sandy et Nikki

La remorque, c’est assez idéal. On peut s’en servir dès zéro mois (en fixant le siège auto dedans), le petit est protégé des éléments, ça reste à l’endroit quand vous vous cassez la gueule, ça s’adapte à tous les vélos… Il n’y a quasiment que des avantages. Je conseille cette solution à ceux qui ne sont pas versés dans la science du cyclisme et qui seraient bien en mal de deviner à l’avance si un siège est adapté à leur vélo.

Il y a des inconvénients cependant :

  • Ça coûte plus cher. Genre cinq fois le prix d’un siège avant.
  • Ça pèse une tonne. On a l’impression de tirer une ancre.
  • Si vous n’avez pas de garage, ça peut être un casse-tête à stocker, une fois arrivé à la maison. Mon colloc en a une et il doit la descendre à la cave du bâtiment tous les soirs où il l’utilise.

Si ces éléments ne vous dérangent pas, réjouissez-vous, Décathlon a un modèle.

En Allemagne, les gens utilisent des remorques un peu plus hi-tech que ça, mais qui démarrent à 500 €. Le modère le Sandy sur la photo ci-dessus est un Croozer, une marque commune par ici.

On croirait qu’on a exploré le sujet. Loin de là ! La science du bébé à vélo nous réserve encore des surprises :

La Dadmobile

vélo hollandais familial fietsbak
Je pourrais y mettre mon père, ma mère, mes frèreuses et mes sœur.

Les Hollandais ont, bien entendu, inventé un vélo spécial-famille. Mon pote Thomas en a un, et c’est vraiment le truc ultime.

  • Tu peux mettre des enfants de tous age dedans (avec siège auto pour les tout-petits).
  • Les gosses ont une super vue panoramique (contrairement à la remorque).
  • Tu as vue sur les gosses (contrairement à la remorque).
  • Y a la place pour stocker les courses dans le bac.
  • Sinon, y a un porte-bagage aussi.

C’est vraiment parfait. Par contre, il faut être sportif. Le vélo pèse 40 kilos à lui tout seul. Si vous habitez un coin vallonné, il serait peut-être pertinent d’opter pour la version électrique.

L’investissement est au-delà de 1 000 €, mais bon, il y en a qui achètent une nouvelle voiture quand la famille s’agrandit. Y a pas de raison que les cyclistes se retiennent.

Ça s’achète en magasin. Il y en a trois en France : Lyon, Paris et Nantes.

https://www.bakfiets.nl

Il existe pas mal d’autres alternatives. Regardez moi ce petit florilège :

Mais je pense avoir couvert les bases principales. À vous de trouver ce qui vous convient. Au quotidien comme en voyage.

tandem plus remorque
Moi, mon colloc, mon fils, sa fille et 40 kilos de matos sur la même machine.

Posted from Berlin, Berlin, Germany.

Laisser un commentaire